Trois jeux pour votre chien pendant les vacances

Les congés sont une période idéale pour passer du temps avec son compagnon, et peut-être faire des choses que nous n’avons pas le temps de faire pendant l’année. Happy Animals vous glisse donc à l’oreille trois petits jeux à faire avec votre chien pendant les vacances. De quoi s’amuser et renforcer les liens entre vous. C’est même l’occasion de régler des petits soucis que l’on n’a pas le temps de prendre à bras le corps le reste du temps.

plutp joue à la balle

Attention, vous devez toujours respecter certaines règles de base. À commencer par respecter l’intégrité physique de votre chien. Est-il bien disposé à jouer ? Ne fait-il pas trop chaud ? Ses besoins primaires sont-ils rencontrés ? N’est-il pas trop âgé pour faire des bêtises avec vous ? Vous pouvez en parler avec votre vétérinaire si vous avez un doute !

L’idée, c’est de faire appel à différentes facultés de votre animal. Saviez-vous par exemple qu’il possède un sens de l’odorat 1.000 fois plus développé que le vôtre ? Ou qu’il peut assimiler 300 mots de vocabulaire ? Alors passer au jeux avec son chien pendant les vacances, c’est aussi une excellente occasion d’exercer ses sens.

Le jeu de recherche

D’abord, on va travailler l’odorat. C’est un grand classique et on l’adore. Comment procéder ?

Premièrement, on isole l’animal dans une pièce. C’est le moment de lui dire qu’on va jouer, sans provoquer une excitation excessive. Pendant qu’il attend de l’autre côté de la porte, vous cachez un sachet de thé dans la pièce. Ça marche aussi avec un morceau de saucisson, mais c’est moins élégant. Et puis au moins, il ne mangera pas l’objet à trouver (en principe…)

Une fois le sachet caché, vous retournez près de votre chien avec un second sachet et vous lui faites sentir en disant “Cherche ! Cherche ! “. Et vous le faites rentrer dans la pièce (en cachant le second sachet de thé). Les premières fois, il vous faudra le guider, bien sûr. L’amener rapidement vers la cachette et le récompenser d’un biscuit dès qu’il aura levé le thé avec sa truffe. Progressivement, il va comprendre ce que vous attendez de lui et se montrera de plus en plus redoutable à l’exercice.

Deux conseils:

  1. N’en faites pas trop. Quelques séances enchaînées méritent une petite pause pour ne pas lasser l’animal et le maintenir en éveil.
  2. Récompensez ! Pas de jeu avec votre chien sans récompense. C’est la garantie de le voir progresser rapidement.

Jouer à aboyer (et à se taire!)

Combien de fois n’avez-vous pas levé les yeux au ciel par ce que votre chien se mettait à aboyer “sans raison” ?! Ha, vous parlez d’un jeu, ma bonne dame. Mais justement ! Si vous lui apprenez à aboyer, vous lui apprendrez aussi à se taire. Et ça, c’est top !

Alors qu’elle est l’idée ? On découpe le jeu avec le chien en deux phases.

  1. On aboie: attendez qu’une situation idéale se présente, comme un facteur ou un coup de sonnette par exemple. Et quand le chien se met à aboyer, encouragez-le. Excitez-vous également et dites “aboie !” ou “parle!” en faisant un geste d’encouragement bref avec la main. N’hésitez pas à aboyer avec lui et, dès que vous avez le résultat attendu, détournez son attention avec un friandise ou un compliment. Faites retomber la tension. Vous arriverez alors à le faire aboyer sur commande. C’est la première phase.
  2. On se tait: quand vous maîtrisez l’aboiement sur commande, vous pouvez passer à la deuxième phase du jeu avec votre chien: obtenir le silence. Faites-le aboyer et mettez-y de l’enthousiasme. Quand c’est bon, vous allez devoir l’interrompre en stoppant vos mouvements et en levant le bras vers votre bouche. Dès que le chien marque sa surprise (et arrête d’aboyer), vous récompensez et complimentez. L’idéal, dans un premier temps, est de marquer l’instant où il arrête d’aboyer avec un cliquet. Il assimilera ainsi plus facilement ce que vous attendez de lui.

À force de répéter l’exercice, sans oublier de récompenser, votre petit jeu de vacances avec votre chien vous aura permis de le faire aboyer et de le faire taire au doigt et à l’oeil.

chiens comptoir jaucot soignies
On veut jouer !

Reconnaître un jouet

Voilà un jeu qui pourra épater vos amis tout en stimulant votre animal de compagnie.

Ça commence comme un jeu classique: il joue à la balle et elle est jaune. Vous allez beaucoup nommer la “balle jaune” dès que le jeu commence. Il la prend, il joue, il la rapporte pendant que vous dites “balle jaune”. Ensuite, vous cachez la balle jaune et vous la remplacez par une bleue. Là encore, il faut jouer jusqu’à ce que l’expression “balle bleue” soit assimilée. Il faudra sans doute compter une dizaine de jours.

C’est ici qu’on s’accroche: il va falloir que votre chien les distingue l’une de l’autre. Le jeu commence et vous mettez les deux balles à une vingtaine de centimètres l’une de l’autre. Vous dites “balle jaune” et vous récompensez tout de suite s’il va vers la balle jaune. S’il va vers la bleue, vous ne récompensez pas (et vice-versa). Des heures d’amusement en perspective, auxquelles vos enfants se joindront bien volontiers.

Sinon, en vrac, vous pouvez aussi penser à un bon petit massage de votre animal. Il ne faut pas forcément être professionnel pour se faire du bien. Autre petit truc amusant: congeler un jeu de type “Kong” avec une friandise à l’intérieur pour divertir votre chien tout en le rafraîchissant. Avec un peu de temps et d’imagination, vos vacances seront vraiment l’occasion de faire le plein de jeux avec votre chien !