Au secours, mon chien a besoin d’un comportementaliste

Il fugue ? Il mange vos chaussures ? Il aboie toute la journée ? Ou pire: il n’est pas propre ? Votre chien a peut-être besoin d’un comportementaliste canin pour régler ses troubles du comportement. Attention, on ne travaille pas ici sur une simple résolution du problème mais bien sûr la recherche de la cause des troubles dont souffre votre chien. S’il aboie toute la journée, c’est qu’il y a une raison. Et lui poser un collier anti-aboiement pourra peut-être diminuer la fréquence de ses aboiements mais certainement pas résoudre la cause du problème. Au contraire, cela peut le stresser d’avantage !

Chiens troubles urinaires
Dehors, oui… Dedans, non !

Quels sont les troubles du comportement qui peuvent être pris en charge par un comportementaliste ? On pense aux aboiements intempestifs, à l’agressivité, aux comportements destructeurs… Mais aussi aux refus d’obéissance, aux troubles de la propreté, aux fugues à répétition. On sera également attentifs à certains comportements très spécifiques comme des phobies (engins à moteur, enfants, etc.)

La formation d’un comportementaliste canin mêle l’éthologie et la psychologie, à tel point que ce professionnel de la santé du chien pourra rapidement comprendre le mal caché derrière le comportement troublé de votre cher animal. Travailler sur les causes profondes d’un trouble donnera toujours des résultats plus durables que de travailler sur les symptômes. On travaille également beaucoup sur la relation entre le maître et son animal.

Comprendre la cause des troubles

Un comportementaliste animalier va examiner votre animal et essayer de déterminer les raisons de son comportement curieux. En effet, si votre animal ne souffre d’aucun trouble physique, c’est que son comportement est dû à une névrose ou à un problème caché. On a par exemple connu une chienne qui ne supportait pas la vue d’une grand-mère en tablier…

Le comportementaliste va alors vous aider à mieux comprendre le comportement de votre chien, puis à guérir ses mauvais comportements. En d’autres termes, il va vous permettre d’harmoniser votre relation avec votre chien, en mettant fin à tous ses problèmes de comportement !

Le vétérinaire, le comportementaliste et l’éducateur sont trois praticiens qui ont chacun leurs spécificités. Retenons les démarches à réaliser dans le bon ordre lorsque nous sommes confrontés à un trouble du comportement de notre chien:

1. Faire appel au vétérinaire pour s’assurer qu’il n’existe pas de cause médicale au comportement observé.
2. Faire appel au comportementaliste canin pour travailler sur des éléments sociaux, psychologiques ou relationnels.
3. Faire appel à l’éducateur canin si l’on veut apprendre un nouveau comportement de façon précise et efficace à son chien, par exemple revenir au rappel.